Espèces à risque

Formulaire de déclaration en ligne

Formulaire de déclaration (pdf)

 

            La Ciguatéra, est une affection liée à la consommation de poissons et de certains invertébrés marins contaminés par des neurotoxines produites par une algue microscopique.

 

Considérée comme l’intoxication non bactérienne d’origine alimentaire la plus répandue au monde, elle affecte, chaque année, plusieurs centaines de milliers d’individus, habitant pour l’essentiel dans la ceinture intertropicale.

 

Cette affection, pour laquelle aucun traitement spécifique et réellement efficace existe, reste par de nombreux aspects, une véritable énigme scientifique et médicale.

 

Si dans la majorité des cas, les symptômes de l’intoxication s’estompent en quelques semaines sans laisser de séquelles, pour certaines personnes, la ciguatéra se transformera en véritable combat médical de plusieurs années.

 

Sous l’action du bouleversement climatique, cette intoxication, qui ne concernait jusqu'alors que les régions tropicales et intertropicales du Pacifique, des Caraïbes et de l’Océan indien, tend à se mondialiser.

 

Encore peu connue du grand public et des professionnels de la santé, les actions d’information, de développement d’une recherche internationale concertée, de mise en place de régulations et d’une surveillance à la fois épidémiologique et environnementale de la ciguatéra sont devenues une priorité.

 

Ce site, réalisé par l'équipe de recherche du Laboratoire des Biotoxines Marines de l'Institut Louis Malardé, basé en Polynésie Française, propose un large panel d'informations sur la ciguatéra, mais également des supports d'information à télécharger, d’autres liens en relation avec l'intoxication et vous donne la possibilité de partager votre expérience et poser vos questions via notre page Facebook. Vous y trouverez également une cartographie dynamique, évolutive et participative des zones et poissons toxiques de la région pacifique, consultable en libre accès.

Ciguatera.pf propose également une nouvelle génération d'outils de surveillance épidémiologique, où, professionnels de la santé et particuliers pourront déclarer de façon anonyme les cas portés à leur connaissance.

Les informations ainsi collectées contribuent à l'amélioration des connaissances des facteurs environnementaux impliqués dans le phénomène toxique et de la pathologie.

 

 

 

FaLang translation system by Faboba